Fêtes de fin d’année : la sécurité alimentaire au premier plan

Anticipez le surcroît d’activité

Les fêtes de fin d’année sont une période d’activité importante pour la restauration et les commerces alimentaires. Celle ci demande de se préparer à la montée en charge progressive de l’activité en vue d’assurer la sécurité alimentaire. Une bonne organisation doit être mise en place en vue de réceptionner, préparer, stocker et servir d’importantes quantités de denrées alimentaires.
Pensez à définir à l’avance vos lieux de réception des marchandises, de stockage et de préparation et à vérifier leur conformité aux normes. Prévoyez également un nettoyage renforcé pendant toute la période des fêtes pour éviter les contaminations.

Alors comment, cette année, être conforme lors d’un contrôle ?

Soyez prêts aux controles sanitaires, car comme chaque année, des contrôles renforcés sont mis en place par la DDPP à l’approche des fêtes de fin d’année pour surveiller la sécurité sanitaire des produits alimentaires. Les produits festifs font l’objet d’une vigilance particulière notamment dans les commerces de bouche, chez les restaurateurs et les traiteurs.
 
Les inspections sanitaires portent sur de nombreux points allant de la conformité des locaux au respect des températures de stockage et à la tracabilité, peuvent donner lieu à des procès-verbaux d’infraction et des mises en demeure pour se mettre en conformité avec la réglementation en vigueur, et peut aller jusqu’à une fermeture administrative.

Pour évaluer votre degré de conformité vérifiez les points suivants  :

  • Contrôle de l’hygiène des locaux et des équipements,
  • Contrôle et enregistrement des températures des réfrigérateurs, des congélateurs et des moyens de transport frigorifique,
  • Contrôle de la DLC des produits emballés,
  • Contrôle de la protection et de l’étiquetage des produits finis,
  • Contrôle de l’hygiène du personnel,
  • Contrôle du suivi de la traçabilité,
  • Contrôle des produits congelés,
  • Contrôle du plan de maîtrise sanitaire,
  • Présence d’une personne au moins ayant réalisé une formation en hygiène alimentaire.

Si l’un des points n’est pas rempli et que vous ne savez pas comment faire pour être en conformité, vous pouvez rencontrer un conseiller du Laboratoire d’Hygiène Lyonnais pour vous accompagner et vous conseiller pour rester en conformité même quand vous êtes dans un coup de feu.