Google sait quel restaurant vous a rendu malade

Une intoxication alimentaire n’est une expérience très agréable pour personne.

Dans un de ces articles, le journal Slate raconte indique qu’une équipe de chercheurs employés par Google et des spécialistes en santé publique ont planché sur un algorithme pour mener l’enquête et  la solution pourrait résider dans l’intelligence artificielle.

Le programme de machine learning appelé FINDER pour Foodborn IllNess DEtector in Real time, est très efficace. Déployé à Chicago et Las Vegas, il s’est avéré 3 fois plus efficace pour repérer les restaurants suspects que les méthodes classiques de l’inspection sanitaire. 

3 fois plus efficace

A partir de l’historique de recherche sur Google et les données de localisation, l’intelligence artificielle est capable de retrouver la source d’une intoxication alimentaire : L’intelligence artificielle cherche d’abord des termes relatifs aux intoxications alimentaires, comme «diarrhée», « douleurs de ventre » ou «vomissements» qui sont entrés dans le moteur de recherche, le tout pour des millions de personnes, puis regarde l’historique de localisation des comptes qui ont fait cette recherche. Ensuite, en croisant les analyses, on obtient un comportement type et surtout on décèle des coïncidences. FINDER repère ainsi les restaurants suspects qui reviennent souvent. En croisant ces informations avec la e-réputation du restaurant et d’autres cas d’internautes souffrant des mêmes troubles, il est possible de savoir si un restaurant est directement responsable d’une intoxication alimentaire  puis suggère aux responsables des services sanitaires d’aller les inspecter pour que ces derniers fassent des interventions surprises.

Plus efficace que l’homme

Le système n’est pas parfait car seulement 52% des restaurants identifiés étaient en faute avec les normes d’hygiène. Cependant l’algorithme est plus efficace que les services sanitaires, et plus performant que les plaintes de la clientèle, que l’étude n’estime fondées que 39% du temps.Le système est déjà en phase de test dans plusieurs villes américaines, quand FINDER se démocratisera, vous pourrez remercier la diarrhée d’un inconnu, qui vous aura épargné de souffrir d’une intoxication alimentaire.