5 raisons pour lesquelles l’HACCP numérique prend le dessus sur la gestion de la sécurité alimentaire

Si vous êtes un gestionnaire dans le secteur alimentaire, vous savez tout sur le système HACCP. Vous savez également combien de temps et d’efforts sont consacrés à la gestion de la sécurité alimentaire. C’est pourquoi un nombre croissant d’opérateurs passent à l’HACCP numérique.

Ce blog examine le fonctionnement du système HACCP numérique du type TraqFood et les cinq avantages d’un rôle accru de la technologie dans la gestion de la sécurité alimentaire dans les secteurs de la vente au détail, de la restauration et de l’hôtellerie.

Qu’est-ce que le système HACCP numérique ?

HACCP est l’abréviation de Hazard Analysis and Critical Control Point (analyse des risques et maîtrise des points critiques). Il s’agit d’un cadre permettant d’identifier et de traiter les risques liés à la sécurité alimentaire.

Le système HACCP vise à minimiser le risque d’intoxications liées à l’alimentation en s’attaquant aux trois principaux types de risques alimentaires : microbiologiques, chimiques et physiques.

Les responsables doivent tenir compte des cinq principaux éléments du système HACCP :

  1. L’évaluation des risques globaux en matière de sécurité alimentaire dans l’ensemble de l’entreprise
  2. Identifier les domaines clés qui nécessitent une attention particulière pour minimiser les risques
  3. Mettre en place des actions correctives lorsque quelque chose ne va pas
  4. S’assurer que les procédures d’hygiène sont suivies
  5. Compiler des rapports de tracabilité à des fins de preuve et d’audit

Ces obligations combinées font peser une lourde charge sur les responsables et leurs équipes, en particulier lorsqu’ils sont répartis sur plusieurs sites.

Il est difficile de maintenir une visibilité sur les procédures de première ligne. Il y a souvent un manque d’interaction et d’échange d’informations en temps réel. Les responsables doivent parfois parcourir des distances importantes pour visiter les sites en personne et effectuer des contrôles de routine.

Les listes de contrôle sont sujettes au manque d’informations, aux retards, à la falsification et aux erreurs. Elles dissimulent des informations, ce qui conduit à ce que nous décrivons chez Traqfood comme des « opérations sombres » – l’ennemi absolu de la gestion proactive des risques. Les listes de contrôle prennent souvent trop de temps et bloquent la productivité.

Traqfood permet de remplacer la paperasse archaïque par une combinaison de surveillance automatisée et d’assistants numériques dans une plateforme de gestion des flux de travail de bout en bout pour renforcer la sécurité à tous les niveaux.

La surveillance automatisée prend en charge les tâches quotidiennes répétitives telles que les contrôles de la température du réfrigérateur, du congélateur et des cenceintes chaudes en introduisant des capteurs sans fil qui fournissent des relevés continus 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ainsi que des alertes immédiates lorsque les conditions de stockage des aliments dépassent les limites définies.

Alors que certains systèmes numériques HACCP se contentent de convertir les listes de contrôle dans un format numérique, les solutions de pointe comme Traqfood permettent des flux de travail interactifs complets, y compris les tâches programmées et non programmées. La plateforme est configurable en fonction des protocoles de sécurité standard et des procédures propres à l’entreprise. Elle fournit également un riche flux de données via des tableaux de bord pour une analyse et un aperçu en temps réel.

Quels sont les avantages de l’HACCP numérique ?

Un responsable de la qualité dans la restauration nous a dit : « La gestion de la conformité se faisait essentiellement sur papier. Cela signifie que nous devions être présents sur le terrain pour voir ce qui se passait dans la plupart des cas. Nous n’avions pas cette surveillance au niveau central. Nous pouvions découvrir qu’il y avait eu un incident lié à la température des aliments il y a trois mois, mais rien n’indiquait quand cela allait se produire. L’introduction du système HACCP numérique est désormais l’une de nos principales priorités stratégiques. Elle nous permet d’examiner les indicateurs positifs et négatifs. Elle nous permet également de nous concentrer sur les rapports, plutôt que de nous reposer sur un cycle constant de contrôles physiques. »

1. L’HACCP numérique renforce la conformité

Les conséquences financières, juridiques et de réputation d’un seul échec en matière de sécurité alimentaire peuvent être dévastatrices pour les entreprises. L’un des problèmes des contrôles papier est qu’ils sont difficiles à vérifier. En tant que responsable, vous n’avez aucune preuve de la date à laquelle les contrôles ont été effectués ni de la personne qui les a effectués. La numérisation des contrôles HACCP permet de disposer d’un enregistrement horodaté et inviolable de la personne qui a effectué le contrôle et de la date à laquelle il a été réalisé, ce qui contribue à rassurer les responsables quant au respect des normes les plus strictes. La plateforme Traqfood permet de relier une activité à un lieu spécifique. Cela inspire confiance aux clients et aux autorités de controle. Les nouveaux arrivants et le personnel temporaire reçoivent des conseils clairs, sur place, qui peuvent être complétés par des diagrammes, des images et des vidéos.

2. L’HACCP numérique stimule la productivité

À mesure que l’éventail et la fréquence des contrôles augmentent, le temps passé à effectuer des relevés manuellement puis à les saisir sur ordinateur croît de manière exponentielle. Bien que cela soit nécessaire, il s’agit d’un temps qui pourrait être utilisé pour la production ou le service aux clients, ce qui a un impact sur la productivité. Alors que la pénurie de personnel frappe l’ensemble du secteur alimentaire, les efforts visant à économiser les heures de travail du personnel revêtent une importance encore plus grande. Il en va de même pour les responsables, qui ont souvent la tâche d’examiner des rames de documents, ce qui accroît encore leur charge de travail. La numérisation de l’HACCP libère du temps à tous les niveaux et crée une meilleure expérience pour les employés.

3. L’HACCP numérique donne une alerte rapide

Le système HACCP numérique permet de détecter rapidement les problèmes potentiels, avant qu’ils ne se transforment en problèmes importants. Par exemple, supposons qu’un membre du personnel relève manuellement la température du réfrigérateur au début et à la fin de son service. Dans ce cas, il n’y a aucune garantie que la température soit restée dans les paramètres corrects pendant la majeure partie du service. La surveillance en temps réel peut montrer quand les températures montent (ou descendent) vers des niveaux dangereux, alertant le personnel et permettant de prendre des mesures correctives avant que la qualité ou la conformité ne soit affectée. Le système HACCP numérique contribue également à la sécurité des équipements en permettant une maintenance prédictive. De même, les données relatives à la sécurité alimentaire transmises aux responsables par les assistants numériques peuvent mettre en évidence des problèmes sur des sites spécifiques afin de cibler la formation et l’assistance. Dans le cadre d’une plateforme d’opérations intelligentes, les assistants numériques permettent également de réviser, mettre à jour et déployer rapidement les processus et les conseils à l’ensemble du personnel dans le cadre d’un programme d’amélioration continue.

4. L’HACCP numérique donne aux gestionnaires des capacités en temps réel

Les entreprises alimentaires de grande taille et fortement distribuées sont difficiles à gérer. Dans le passé, il fallait être sur le terrain pour voir ce qui se passait. Le système Digital HACCP, qui combine des capteurs et des assistants numériques, rassemble des données en temps réel et fournit des informations exploitables sur un tableau de bord. Les responsables disposent ainsi d’une image complète de ce qui se passe, ce qui leur permet de surveiller les activités et de prendre des mesures correctives sans avoir besoin de se rendre sur un site.

5. Le système HACCP numérique facilite l’accès aux enregistrements

Les documents papier s’accumulent rapidement et nécessitent beaucoup d’espace pour leur stockage. Ils peuvent aussi facilement être perdus, endommagés ou être illisibles lorsque vous venez les consulter. Le système HACCP numérique élimine tous ces problèmes. Les données relatives à des équipes et à des lignes de production spécifiques sont accessibles par simple pression sur un bouton, ce qui permet un meilleur contrôle et facilite la démonstration de la conformité aux clients et aux autorités réglementaires. Une bonne tenue des registres est essentielle à la réussite de tout système HACCP. En passant au numérique, les entreprises alimentaires peuvent garantir une meilleure conformité HACCP, une productivité accrue et un meilleur contrôle de toutes leurs opérations.

Trois pratiques intégrales pour un service de qualité

Vous recherchez des mesures facilement réalisables qui pourraient contribuer à créer un environnement de travail positif et à encourager les clients à revenir ? Ne cherchez pas plus loin le laboratoire d’hygiène local a la solution ! Commencez à mettre en œuvre ces pratiques dans votre entreprise dès aujourd’hui !

Voici nos trois conseils afin de tirez une bonne expérience de votre entreprise.

1. Une bonne communication

Une bonne communication est l’un des piliers de votre entreprise pour cela nous vous conseillons d’organiser régulièrement des réunions hebdomadaires avec les responsables. C’est un excellent moyen de communiquer de nombreux détails quotidiens de votre entreprise entre vos personnes clés.

L’utilisation d’un ordre du jour permet de garder le cap de la réunion et de donner à chacun le sentiment que le temps est bien employé. Organisez quotidiennement de brèves réunions avec les membres de votre équipe pour leur transmettre rapidement les détails de la journée et les aider à rester concentrés sur un service de qualité !

2. la Productivité de l’équipe

La productivité de l’équipe fait partie des piliers fondamentaux pour obtenir un service de qualité.

Pour offrir un service de qualité, il faut être prêt à l’avance et avoir une équipe qui se concentre sur l’organisation, la préparation et les opérations. Un leadership fort et de bons systèmes peuvent permettre à votre personnel de se déplacer et d’accomplir les bonnes tâches afin qu’il soit prêt à partir dès l’ouverture des portes.

3. Une connexion avec les clients

Enfin , la connexion avec les clients sera déterminante pour traiter de la qualité du service. Prenez le temps de sourire et de dire bonjour à vos clients.

Posez leur quelques questions, faites des suggestions et donnez leur des conseils/recommandations pour les aider à apprécier leur expérience. En leur parlant davantage, vos clients ressentiront un lien plus fort avec votre entreprise. Chaque conversation doit avoir un objectif : les faire sourire !

 

Traqfood – Gestion HACCP

Traqfood est un système HACCP révolutionnaire, basé sur le web et sans papier, qui fournit une visibilité complète de la conformité de la sécurité alimentaire à travers toute votre opération. Il améliore la qualité des aliments en vous donnant le contrôle de la sécurité alimentaire grâce à des processus automatisés qui permettent de réaliser d’impressionnantes économies et d’améliorer l’efficacité du travail au sein de votre organisation.

Traqfood peut vous aider à réduire la paperasserie, les erreurs humaines et le temps passé en relation avec l’HACCP. En vous offrant un contrôle complet de la sécurité alimentaire.

 

Comment Traqfood peut vous aider

  1. Il permet l’automatisation de l’ensemble du processus de sécurité alimentaire et HACCP
  2. Il élimine le contrôle manuel de la température et la paperasserie
  3. Il permet une réduction considérable du temps consacré à la préparation des audits HACCP.
  4. Il fait faire des économies importantes de temps et de coûts de main-d’œuvre.
  5. Il est totalement inviolable et empêche la falsification des enregistrements.
  6. Il supprime le risque de perte de stock grâce au système d’alerte.
  7. La direction peut informer le personnel des rappels et retraits de produits.

Traqfood peut vous aider à rationaliser tous vos processus HACCP, ce qui simplifie le respect de la sécurité alimentaire. Cela se fait en :

 

  1. Fournissant (option) une tablette de saisie facile à utiliser.
  2. Des rappels prédéfinis pour inciter le personnel à compléter les enregistrements.
  3. Stockant toutes vos informations en toute sécurité grâce au cloud computing.
  4. Fournissant des rapports détaillés
  5. Éliminant des contrôles de température du réfrigérateur et du congélateur.

 

 

Il est facile à utiliser pour le personnel et pour la direction d’accéder aux enregistrements et de les examiner.

 

Vous pouvez accéder aux enregistrements de tous vos restaurants à distance, ce qui permet une plus grande visibilité.

 

 

 

Sécurité alimentaire pendant la transformation : Meilleures pratiques

Pour les entreprises opérant dans l’industrie alimentaire, il est essentiel que les produits alimentaires soient créés dans un environnement sûr et hygiénique. En l’absence de protocoles d’hygiène et de sécurité appropriés, l’ensemble de la chaîne alimentaire – de l’agriculteur qui cultive le produit au consommateur qui le mange – est compromise. Des pratiques correctes en matière de sécurité alimentaire peuvent contribuer à éviter de nombreuses mésaventures, telles que des maladies d’origine alimentaire et des dommages à la réputation de votre restaurant. Lisez ce qui suit pour connaître les méthodes appropriées pour assurer la sécurité de vos aliments pendant la transformation et la préparation.

 

Il existe de nombreuses façons dont un produit alimentaire sûr peut devenir dangereux. Le manque d’hygiène des travailleurs dans les usines de transformation est un facteur contributif. Les travailleurs peuvent être porteurs d’agents pathogènes en interne ainsi que sur leurs mains, leur peau et leurs cheveux. Les employés doivent maintenir un haut degré de propreté personnelle et s’abstenir de se rendre au travail s’ils sont malades afin d’éviter la contamination des aliments. L’utilisation appropriée des équipements de protection, notamment les casquettes, les gants, les masques et les chaussures, doit être respectée. L’hygiène personnelle et d’excellentes politiques d’assainissement sont essentielles au maintien de la sécurité alimentaire.

 

Les nuisibles peuvent s’infiltrer dans diverses installations de transformation des aliments ou dans les restaurants, en fonction du type de nourriture disponible pour eux. Les oiseaux, les mouches, les rongeurs et les cafards peuvent contaminer les produits et propager des maladies. Les rongeurs causent également des dommages coûteux aux machines et aux installations.

 

Pour ces raisons, il est impératif d’investir dans la surveillance de la lutte antiparasitaire. Un programme efficace de lutte contre les nuisibles est essentiel pour fournir des aliments sûrs à vos clients et consommateurs. Vous pouvez également empêcher les nuisibles d’envahir votre établissement en nettoyant régulièrement l’installation, en effectuant des inspections, en désinfectant les équipements et en vous assurant qu’il n’y a pas de nourriture périmée qui pourrit.

 

Si les déchets alimentaires s’accumulent, ils peuvent attirer les nuisibles dans les zones où sont stockés les restes de nourriture. Cela peut constituer un risque pour la sécurité alimentaire. Cependant, les infestations de nuisibles peuvent être évitées en prévoyant des conteneurs adaptés et des zones de stockage des déchets sécurisées. Veillez à établir des procédures adéquates pour l’enlèvement régulier des déchets afin de réduire le risque de contamination des aliments, des équipements et des produits.

 

L’intégration d’une conception hygiénique dans vos stations de préparation des aliments peut empêcher le développement de parasites et de risques microbiologiques pour une sécurité alimentaire accrue. Les conceptions complexes sont susceptibles de provoquer une contamination croisée. Une conception hygiénique comprend des zones hygiéniques distinctes, un contrôle de la température et de l’humidité ambiante, un système d’assainissement intégré, etc. Une cuisine facile à nettoyer constitue une base solide pour un environnement sanitaire.

Cinq conseils de comptabilité pour les restaurants destinés aux non-comptables

Nous savons tous qu’il est difficile d’être directeur de restaurant. Lorsque nous pensons à un directeur de restaurant, nous pensons à des traits communs tels qu’une personne énergique, orientée vers le service, dotée de solides compétences en relations humaines et capable de rester calme sous une immense pression. Bien que de solides compétences en comptabilité ne figurent pas en tête de liste de ce qui nous vient à l’esprit, tout bon directeur de restaurant doit avoir au moins des connaissances de base en comptabilité pour réussir.

Les restaurants sont confrontés à des défis comptables distincts qui nécessitent une approche spécifique à chaque restaurant. Bien que de nombreux concepts soient similaires à ceux d’autres secteurs, les restaurants doivent s’appuyer sur des données précises et en temps réel pour être rentables dans un secteur réputé pour ses faibles marges.

La clé pour exploiter un restaurant rentable est de comprendre vos profits et vos pertes, de savoir comment gérer les coûts de la nourriture et de la main-d’œuvre et de prendre des décisions stratégiques concernant les dépenses et les investissements. Bien que ces processus impliquent beaucoup de choses, certaines stratégies peuvent être appliquées en comprenant les procédures comptables de base.

 

Vous trouverez ci-dessous cinq conseils de comptabilité spécifiques aux restaurants que tous les non-comptables peuvent maîtriser :

  • Que vous soyez propriétaire, exploitant, gérant ou autre professionnel de la restauration non comptable responsable de la rentabilité de votre entreprise, vous devez vous familiariser avec quatre termes de comptabilité de restaurant et savoir comment les utiliser. Toute comptabilité de restaurant commence par ces éléments de base :
  • Le plan comptable – une liste de toutes les transactions effectuées dans votre restaurant.
  • Les dépenses du restaurant – une liste de toutes les dépenses fixes et variables du restaurant.
  • Coût de revient – le coût des marchandises vendues plus la main-d’œuvre.
  • Coût de base en pourcentage des ventes – votre coût de base comparé aux ventes totales pour une période spécifique.

Comment analyser un compte de résultat ? 

P&L » signifie en français « profits et pertes ». Le compte de résultat est l’un des documents les plus importants à comprendre pour les gérants de restaurant, car il présente l’ensemble de vos revenus et de vos dépenses – c’est-à-dire l’argent que vous gagnez et celui que vous dépensez – pour une période donnée. S’il y a un état financier que vous devriez examiner fréquemment, c’est bien votre compte de résultat. Plus vous examinez les états financiers fréquemment, plus vous pouvez aborder les problèmes de manière proactive.

C’est essentiel, car recettes – dépenses = bénéfices. Si vos ventes fluctuent, assurez-vous que vos dépenses le font aussi. Les données de votre compte de résultat vous montreront exactement où vous manquez la cible en matière de dépenses par rapport aux ventes, ou quand c’est le bon moment pour réinvestir dans votre entreprise. Savoir où vous en êtes financièrement en temps réel vous aidera à ne pas trop dépenser lorsque les ventes sont faibles, tout en vous permettant d’acheter davantage lorsque les ventes le justifient.

 

Comment établir les cycles comptables d’un restaurant ?

 Il est facile de supposer que vous vous basez sur une année civile normale pour établir votre structure comptable. Cependant, les restaurants fonctionnent sur une base hebdomadaire. Par conséquent, vous voulez un calendrier fiscal où vos périodes consistent en des semaines complètes et fiscales.

L’utilisation d’un calendrier fiscal 4-4-5 ou 13×4 permettra à vos semaines fiscales de correspondre à vos périodes, ce qui facilitera la détermination des tendances dans les comparaisons semaine par semaine et période par période et réduira le besoin d’écritures de journal pour affecter la main-d’œuvre aux bonnes périodes.

 

Comment prévoir correctement ? 

La prévision consiste à utiliser des données historiques pour prédire des paramètres clés. Non seulement les prévisions peuvent vous aider à contrôler vos coûts dans leur ensemble, mais elles facilitent également le déroulement de vos opérations quotidiennes.

Vous pouvez prendre des décisions fondées sur des données pour savoir où et quand affecter vos ressources. Au lieu d’essayer de deviner et de faire appel à des membres du personnel ou de réduire le nombre d’employés au milieu d’une équipe, vous pouvez répartir votre personnel en fonction des périodes les plus chargées, en vous basant sur les rapports de ventes historiques qui ventilent les ventes par date, heure et saison.

 

Comment utiliser les indicateurs clés pour un inventaire adéquat ?

Tout comme pour la main-d’œuvre, vos commandes doivent également tenir compte des prévisions. Les niveaux de vente historiques peuvent indiquer quels aliments, boissons et fournitures vous devez acheter pour la prochaine période de vente comparable.

Maîtriser la prévision de vos stocks n’est que la première étape, vous devez presque les contrôler. Le contrôle des stocks retrace la quantité de produits commandés, tout ce qui sort de la cuisine et du bar et ce qu’il reste ensuite comme stock d’attente. Des pratiques de gestion inefficaces, un stockage inadéquat, des lacunes dans les registres d’inventaire, le vol et le gaspillage sont parmi les principales raisons qui font échouer même les cuisines les plus performantes.

Comparez votre inventaire aux données recueillies par le point de vente. Votre comptage physique devrait correspondre à ce qui resterait après avoir comparé vos factures de commande moins les ventes qui apparaissent dans les rapports du point de vente. Si ce n’est pas le cas, vous devez vous demander « où sont-ils passés ? ».

Lorsque vous gérez un restaurant, vous êtes amené à porter de nombreuses casquettes. Pour réussir dans la comptabilité d’un restaurant, même pour les non-comptables, il faut avoir une connaissance de base des concepts comptables. Bien que cela puisse sembler être un langage différent au début, la compréhension de la comptabilité permet de prendre de bonnes décisions et, en fin de compte, d’améliorer les résultats de votre restaurant.

 

Comment choisir les meilleures enseignes de restaurant pour votre entreprise

Attirer les clients dans votre restaurant commence par leur capacité à identifier et trouver facilement votre entreprise. C’est pourquoi il est crucial d’avoir une stratégie de signalisation. Les principaux facteurs à prendre en compte lors de l’élaboration d’une telle stratégie sont : l’emplacement, la taille et le design. Considérez qu’il s’agit de votre première impression sur les nouveaux clients – que voulons-nous qu’ils voient ?

Gardez à l’esprit que la signalisation extérieure primaire doit être de grande taille et comporter un logo, un texte affichant le nom de l’entreprise, et éventuellement un texte plus petit avec le slogan du restaurant. Il est essentiel de présenter le message au client sous différents angles et de mettre l’accent sur la visibilité.

Après avoir affiché le nom et le logo du restaurant, il reste à incorporer de plus petits panneaux autour de l’établissement pour promouvoir les promotions, les nouveaux menus, les heures d’ouverture, etc. Cela peut sembler dramatique à dire, mais cela a un impact sur l’expérience du client.

 

Enseignes extérieures de restaurant

Toute stratégie de signalisation de restaurant commence par la signalisation extérieure dans le but d’attirer les clients à l’intérieur. Commencez par réfléchir à votre clientèle cible : êtes-vous un restaurant familial ? Attirez-vous les étudiants qui veulent manger tard le soir ? Êtes-vous une option alimentaire saine pour les végétaliens ? La définition de votre public cible facilite grandement le développement. Les clients peuvent s’identifier à une marque qui conçoit pour eux et crée une meilleure expérience client.

Lorsque vous choisissez une enseigne, les trois principaux facteurs à prendre en compte sont le type, l’emplacement et le design. Veillez à prendre note de toutes les règles et restrictions de votre municipalité en matière de signalisation.

 

Types d’enseignes

  • Enseignes rétroéclairées : Elles offrent un aspect plus moderne et une visibilité nocturne accrue pour les clients.
  • Enseignes suspendues ou à lames : Elles sont très courantes. Elles sont de taille compacte mais constituent un bon point de départ pour la publicité de votre restaurant.
  • Enseignes sur pylône : Une option de grande taille à considérer, elles couvrent une large zone et peuvent être vues de plusieurs angles pour le trafic entrant.
  • Enseignes lumineuses : Conçues principalement pour attirer l’attention, elles se composent de lumières vives et de couleurs néon pour attirer les clients.
  • Lettrage en canal : Le plus souvent utilisé par les Starbucks du monde entier pour s’afficher de façon brillante et être bien visible la nuit sur de grandes surfaces.
  • Panneaux à caisson lumineux : Les enseignes caissons lumineux sont courantes dans les zones très fréquentées, situées au-dessus des restaurants. Elles ont la capacité d’afficher des graphiques et de s’illuminer la nuit également.

 

Emplacement et conception de l’enseigne

L’emplacement de votre restaurant est un facteur important pour déterminer comment placer correctement les panneaux. Par exemple, un restaurant situé au coin d’une rue très fréquentée sera mieux placé pour afficher quelque chose qui peut être vu des deux côtés.

Un restaurant situé dans une zone encombrée sera obligé d’innover différemment pour gagner en visibilité. Un bon exemple serait une enseigne lumineuse affichant le nom du restaurant, son logo et des slogans pour se différencier.

D’autres idées d’enseignes de restaurant pourraient inclure l’option du caisson lumineux. Il est préférable de l’utiliser dans les zones les plus fréquentées, où une meilleure visibilité peut être bénéfique.

L’emplacement et la conception des enseignes extérieures de restaurant deviennent l’aspect le plus important de la stratégie d’un restaurant à prendre en compte, mais attirer les clients n’est que la moitié de la bataille. Une fois qu’ils sont à l’intérieur, comment optimiser leur visite ? C’est ce que font les enseignes intérieures.

 

Signalisation intérieure des restaurants

La stratégie pour les enseignes d’intérieur sera un peu différente de celle des enseignes d’extérieur. Utilisez les panneaux intérieurs pour détailler vos procédures en cas de pandémie, promouvoir vos offres spéciales, afficher votre marque, diriger les clients vers les bons endroits afin de rendre l’interaction fluide, et mettre en avant les caractéristiques offertes à l’intérieur.

Il existe un large éventail de panneaux d’intérieur parmi lesquels vous pouvez choisir et il peut être difficile au début d’essayer de les réduire. Chaque type de signalétique intérieure comporte des variations. Voici une perspective approfondie sur la façon de maximiser les résultats dans les trois principaux facteurs de signalisation des restaurants.

 

Types de signalisation

  • Décalcomanies de fenêtre et clins d’œil : Les décalcomanies et les affiches de fenêtre sont une option plus petite à afficher autour du restaurant pour annoncer des choses comme les heures d’ouverture et les promotions.
  • Panneaux d’étage : La meilleure façon d’indiquer les toilettes, les consignes de sécurité pour le personnel, les zones interdites aux clients et d’autres informations utiles sans occuper l’espace physique du restaurant.
  • Panneaux de point de vente : Une bonne façon d’afficher les ventes, les paiements acceptés et d’autres promotions liées au paiement, comme les cartes-cadeaux.
  • Panneaux de marque intérieure : Elles permettent d’animer le restaurant et d’afficher différents concepts de logos et de marques à l’intérieur d’une manière élégante.
  • Signalisation intérieure directionnelle : La signalisation intérieure directionnelle dirige les clients vers le bon endroit, par exemple « Attendez d’être assis ».

 

Emplacement et conception des panneaux

En fonction de l’agencement interne du restaurant, vous pouvez intégrer ces panneaux de restaurant de différentes manières. Si vous avez une zone de bar très fréquentée, une zone de marque avec un tableau des boissons spéciales est une excellente option. Il faut également tenir compte du fait que la prise de photos dans les restaurants est devenue très populaire.

 

Types d’enseignes

  • Enseignes rétroéclairées : Elles offrent un aspect plus moderne et une visibilité nocturne accrue pour les clients.
  • Enseignes suspendues ou à lames : Elles sont très courantes. Elles sont de taille compacte mais constituent un bon point de départ pour la publicité de votre restaurant.
  • Enseignes sur pylône : Une option de grande taille à considérer, elles couvrent une large zone et peuvent être vues de plusieurs angles pour le trafic entrant.
  • Enseignes lumineuses : Conçues principalement pour attirer l’attention, elles se composent de lumières vives et de couleurs néon pour attirer les clients.
  • Lettrage en canal : Le plus souvent utilisé par les Starbucks du monde entier pour s’afficher de façon brillante et être bien visible la nuit sur de grandes surfaces.
  • Panneaux à caisson lumineux : Les enseignes caissons lumineux sont courantes dans les zones très fréquentées, situées au-dessus des restaurants. Elles ont la capacité d’afficher des graphiques et de s’illuminer la nuit également.

 

Emplacement et conception de l’enseigne

L’emplacement de votre restaurant est un facteur important pour déterminer comment placer correctement les panneaux. Par exemple, un restaurant situé au coin d’une rue très fréquentée sera mieux placé pour afficher quelque chose qui peut être vu des deux côtés.

Un restaurant situé dans une zone encombrée sera obligé d’innover différemment pour gagner en visibilité. Un bon exemple serait une enseigne lumineuse affichant le nom du restaurant, son logo et des slogans pour se différencier.

D’autres idées d’enseignes de restaurant pourraient inclure l’option du caisson lumineux. Il est préférable de l’utiliser dans les zones les plus fréquentées, où une meilleure visibilité peut être bénéfique.

L’emplacement et la conception des enseignes extérieures de restaurant deviennent l’aspect le plus important de la stratégie d’un restaurant à prendre en compte, mais attirer les clients n’est que la moitié de la bataille. O

Décalcomanies et affiches pour fenêtres : Les décalcomanies et les affiches de fenêtre sont une option plus petite à afficher autour du restaurant pour annoncer des choses comme les heures d’ouverture et les promotions.

  • Panneaux de sol : La meilleure façon d’indiquer les toilettes, les consignes de sécurité pour le personnel, les zones interdites aux clients et d’autres informations utiles sans occuper l’espace physique du restaurant.
  • Panneaux de point de vente : Une bonne façon d’afficher les ventes, les paiements acceptés et d’autres promotions liées au paiement, comme les cartes-cadeaux.
  • Panneaux de marque intérieure : Elles permettent d’animer le restaurant et d’afficher différents concepts de logos et de marques à l’intérieur d’une manière élégante.

Signalisation intérieure directionnelle : La signalisation intérieure directionnelle dirige les clients vers le bon endroit, par exemple « Attendez d’être assis ».

 

Emplacement et conception des panneaux

En fonction de l’agencement interne du restaurant, vous pouvez intégrer ces panneaux de restaurant de différentes manières. Si vous avez une zone de bar très fréquentée, une zone de marque avec un tableau des boissons spéciales est une excellente option. Il faut également tenir compte de la popularité de la prise de photos dans les restaurants.

Avec des logos et des noms sur les zones environnantes, il est possible d’obtenir une reconnaissance de la marque dans les posts des clients sur les médias sociaux.

Bien que les clients potentiels puissent d’abord trouver votre restaurant sur Internet, votre signalétique reste un moyen clé de les attirer pour augmenter le trafic et les revenus. C’est pourquoi il est crucial de bien faire les choses et de mettre en place une stratégie de signalétique efficace.

Risques électriques et liste de contrôle de sécurité pour les restaurants

Demandez à n’importe quel propriétaire de restaurant qui a dû faire face à des problèmes électriques ou, dans le pire des cas, à des incendies causés par des fils électriques et des câbles défectueux, et vous entendrez probablement quelques histoires d’horreur. Même les problèmes mineurs peuvent devenir très coûteux. Les restaurants de toutes tailles doivent donc prendre la sécurité électrique très au sérieux.

 

Voici cinq dangers courants qui peuvent entraîner de nombreux problèmes :

Électrocution – Beaucoup de personnes se déplaçant dans des espaces restreints et beaucoup de liquides sont un accident en devenir. Vos circuits électriques doivent donc être bien protégés par des disjoncteurs de fuite à la terre (GFCI) ou des disjoncteurs à courant résiduel (RCCB). Si un appareil électrique  » choque  » les gens, même momentanément ou très légèrement, c’est le signe d’un problème plus grave.

Surcharge – Un grand nombre d’équipements et d’éclairages peuvent surcharger les systèmes et les appareils électriques. Les appareils ou l’isolation des câbles peuvent alors fondre, ce qui provoque des courts-circuits et des incendies électriques.

Incendies électriques – Outre la surcharge des systèmes, la surcharge des panneaux peut également entraîner des incendies électriques. Un panneau électrique est également construit pour gérer un nombre maximal de disjoncteurs. Des disjoncteurs tandem, ou divisés, peuvent être installés par erreur comme un seul disjoncteur et surcharger votre panneau électrique.

Fluctuations de puissance – Les surtensions sont assez courantes et peuvent avoir de nombreuses causes, souvent dues à des matériaux et produits électriques défectueux, à des problèmes de câblage et même à des coups de foudre à proximité. Les baisses de tension se produisent généralement lorsque vous allumez un appareil lourd en raison de réseaux électriques de mauvaise qualité ou défectueux, ce qui fait que les appareils consomment plus d’énergie qu’ils ne sont conçus pour en supporter.

Équipement endommagé – La plupart des dangers qui sont peu fréquents ou momentanés peuvent endommager votre équipement avec le temps. Le dysfonctionnement d’un équipement peut constituer un risque majeur d’incendie et de sécurité et doit être pris très au sérieux.

Liste de contrôle de la sécurité électrique pour les restaurants et les établissements alimentaires

 

La sécurité électrique est extrêmement importante et le fait de lui accorder la priorité qui lui revient peut vous sauver de bien mauvaises situations.

Voici une liste de contrôle en 10 points que vous pouvez utiliser pour évaluer votre état de préparation actuel et créer un plan approprié pour améliorer la sécurité électrique :

  • Vérification de routine de tous les appareils, les équipements, fixations et câblages électriques. 
  • Vérifiez que les cordons électriques ne présentent pas de signes d’usure
  • Inspecter le câblage
  • Vérifiez que les prises de courant ou les panneaux ne sont pas surchargés.
  • Vérifiez que tous les interrupteurs ne sont pas défectueux
  • Vérifiez la protection électrique
  • Les accessoires sont protégés contre la pénétration d’eau ou d’humidité
  • Les appareils sont équipés de prises industrielles
  • Les luminaires sont protégés contre la vapeur et l’eau
  • Disjoncteurs

 

  • Contrôlez que les prises de courant et les appareils sont protégés par un disjoncteur de défaut d’arc (AFCI) et un GFCI.
  • Testez fréquemment tous les disjoncteurs et remplacez immédiatement ceux qui ne fonctionnent pas correctement.
  • Vérifiez vos appareils et votre circuit si les disjoncteurs se déclenchent fréquemment.
  • Collage de la métallerie
  • Les principaux ouvrages métalliques fixes, comme les comptoirs métalliques, les friteuses et les tuyaux en cuivre, sont reliés électriquement et mis à la terre.
  • Testez périodiquement la mise à la terre.
  • Test des équipements

 

Inspection et test de routine de tous les équipements électroniques.

  • Entretien et réparation en temps utile de tout équipement défectueux.
  • Seuls les électriciens, réparateurs et autres entrepreneurs agréés sont engagés.
  • L’âge de tous les équipements électroniques est noté et ils sont remplacés à temps.
  • Sécurité incendie du restaurant
  • Équipement de sécurité incendie adéquat dans tout le restaurant
  • Éclairage et signalisation d’urgence avec des sorties désignées
  • Système d’extinction des incendies permettant de couper automatiquement l’alimentation en gaz en cas d’incendie.
  • Les employés sont formés aux procédures de sécurité incendie
  • Identifier et signaler les dangers potentiels
  • Équipement défectueux
  • Câbles électriques endommagés
  • Localiser et utiliser les disjoncteurs
  • Couper manuellement l’alimentation en électricité et en gaz
  • Identifier et utiliser les bons extincteurs.
  • Éteindre correctement les feux d’huile ou de graisse
  • Évacuer le restaurant en cas d’urgence
  • Administrer les premiers soins
  • Veillez à ce que la trousse de premiers soins soit bien remplie et que les fournitures d’urgence soient facilement accessibles.

Les pannes d’électricité peuvent être courante, mais si vous disposez d’un bon plan de sécurité électrique, que vous effectuez un entretien de routine et que vous remplacez les équipements électriques à temps, vous pouvez simplement prévenir la plupart des risques électriques.

Absence et bien-être : Défis et opportunités pour le secteur de la restauration

Cet article se concentre sur les tendances actuelles en matière de temps libre et de bien-être des employés. En plus des considérations de coûts, les efforts pour structurer ces types d’avantages sont compliqués par les exigences de conformité et le défi de communiquer et de promouvoir une expérience positive pour les employés.  Par conséquent, de nombreux restaurants ne voient pas l’intérêt d’ajouter de tels programmes. Pourtant, dans la course aux talents, ces types de programmes pourraient-ils contribuer à différencier votre régime d’avantages sociaux ?

Avantages à durée déterminée

Le marché actuel axé sur les employés, compliqué par le COVID et la Grande Démission, a conduit de nombreux restaurants à étendre leurs avantages en matière de congés. Les programmes peuvent aller de l’extension des congés payés pour les groupes de direction jusqu’au congé parental pour les équipages.  Aujourd’hui, étant donné que la concurrence pour un candidat n’est pas seulement le restaurant au bout de la rue, mais peut être le centre de traitement des commandes à l’autre bout de la ville ou un employeur non local offrant des postes de travail à domicile, les congés payés sont un moyen de différencier vos offres d’avantages sociaux.  Comme ces avantages sont de plus en plus répandus, les candidats commencent à les rechercher.

Compte tenu des taux de rotation élevés dans les restaurants, auxquels s’ajoutent les préoccupations en matière de santé et de sécurité mises en évidence par la pandémie, un moyen de se différencier peut être d’offrir des congés de maladie payés ou d’améliorer un congé de maladie ou d’invalidité obligatoire au niveau national ou local.  L’avantage de ce type de programme est qu’il aura un impact financier moindre que les plans de vacances et de congés payés complets (PTO), car ces derniers créent un passif dans le bilan.

En outre, en raison de l’attention portée par le COVID aux soins et aux défis auxquels sont confrontés les aidants familiaux, de nombreux employeurs ont élargi l’utilisation autorisée des congés de maladie pour couvrir les soins, reconnaissant ainsi la nécessité de concilier le travail et les soins à la famille. Cela aide également les organisations à être perçues comme « favorables à la famille » et comme un « employeur de choix » lorsqu’elles tentent d’attirer et de retenir les talents. Enfin, comme les congés de maladie sont accumulés en fonction des heures travaillées, il y a moins de risque que cet avantage soit perçu comme une offre inéquitable.

Bien-être

Je suis récemment entré dans un restaurant et j’ai entendu un directeur dire à un employé qui venait de prendre son service : « Merci d’être venu travailler ! » La main-d’œuvre d’aujourd’hui est épuisée.  Au travail, la pression peut provenir, d’un manque de personnel ou de clients impolis…  En dehors du travail, la pression peut être due à des soucis de soins, à des pressions scolaires ou financières. Tous ces facteurs peuvent avoir un impact négatif sur la santé mentale globale.

Pour améliorer le bien-être des employés de manière globale, il est important de se concentrer sur les différentes composantes du bien-être : émotionnelle, sociale, physique et financière. Bien qu’une stratégie globale de bien-être soit la plus efficace, la mise en œuvre ou même l’utilisation d’un programme d’aide aux employés (PAE) existant est une bonne première étape. De nombreux PAE ont souvent des programmes intégrés pour aider les différents piliers du bien-être.  Bien qu’ils ne soient pas coûteux sur une base PEPM, dans le secteur de la restauration, le défi est de savoir à qui ils sont offerts.  Par exemple, les employeurs peuvent choisir d’offrir des programmes d’aide aux employés (PAE) uniquement à ceux qui participent au régime d’assurance-maladie, uniquement aux employés à temps plein, ou à tous les employés à temps plein et à temps partiel qui travaillent pour l’entreprise depuis 90 jours.  Si l’élargissement de l’admissibilité à ces programmes aura une incidence sur le coût, les plans moins coûteux risquent d’avoir un engagement limité.  Selon une étude publiée en 2020 dans la Harvard Business Review, la dépression coûte aux entreprises américaines 44 milliards de dollars par an en perte de productivité1 ; ne pas s’occuper de la santé mentale de vos employés peut donc être coûteux.

Outre les programmes de bien-être et de PAE, dans la veine de l’élargissement des motifs couverts par les politiques de congé de maladie, les employeurs autorisent l’utilisation des congés de maladie pour des besoins de santé mentale, au lieu de ne couvrir que les affections physiques.

Conformité

S’il est facile de débattre de la valeur des congés et des avantages liés au bien-être, des considérations législatives et de conformité obligent de nombreux restaurateurs à agir.

Comme le secteur de la restauration est souvent composé de plusieurs États, cela ajoute une charge importante à l’administration quotidienne.  Alors que certains employeurs continuent à gérer les congés en interne, beaucoup d’entre eux font appel à des fournisseurs et à des administrateurs tiers (TPA) dans le domaine de l’administration des congés pour les aider à gérer les absences. Cela améliore leur capacité à se tenir au courant des exigences réglementaires changeantes et à rester conformes.

Expérience des employés

Le retour sur investissement de l’amélioration des avantages sociaux est gaspillé si les employés ne comprennent pas ce qui leur est proposé.  En ce qui concerne les congés, il est essentiel pour l’expérience de l’employé de veiller à ce que l’interaction entre les pratiques de l’employeur et la législation applicable en matière de congés soit clairement communiquée aux employés lorsqu’un employé est en congé.  Cette communication doit porter sur l’admissibilité, les cas de congé admissibles, les relations couvertes par les congés et les dispositions relatives aux prestations, telles que le montant des prestations, leur durée, tout délai de carence, ainsi que les dispositions relatives à la protection de l’emploi et au maintien des prestations. En ce qui concerne l’indemnisation des accidents du travail et les invalidités de courte durée, les politiques devraient également inclure des directives de retour au travail.  Il s’agit d’un défi pour les restaurants, car les prestations peuvent différer pour les gestionnaires et les membres de l’équipage et les employés changent fréquemment de poste et de lieu de travail.  Les changements fréquents de réglementation et le défi de fournir un message précis et centré sur l’employé exigent une révision et un rafraîchissement réguliers des politiques et des procédures.

Que doit faire un restaurant ? 

 Nous avons identifié quatre thèmes principaux dans le domaine des absences et des congés pour votre considération :   

Les avantages liés aux congés :

  1. Les employés demandent (et attendent) ce type d’avantages. Envisagez d’être un leader dans ce domaine plutôt qu’un suiveur, cela pourrait vous aider à recruter et à retenir vos employés.
  2. Bien-être – Bien que l’offre de ces programmes ait un coût, le fait de se concentrer sur la santé mentale et le bien-être des employés peut entraîner une diminution de l’absentéisme et du présentéisme, ce qui a un impact favorable sur vos résultats.
  3. Conformité – Les règles relatives aux absences changent fréquemment ; les restaurateurs doivent se tenir au courant des règles et élaborer des solutions administratives.
  4. Expérience des employés – Si la gestion uniforme des congés est un aspect de la conformité, elle améliore également l’expérience des employés lorsqu’un congé survient.En outre, une communication et une éducation adéquates des employés sur leurs droits et leurs avantages contribuent à améliorer l’expérience des congés, au cours de ce qui est généralement une période stressante.