Comment bien choisir sa planche à découper ?

 

L’importance de bien choisir sa planche à découper

La planche à découper fait partie des ustensiles de la cuisine professionnelle utilisés au quotidien. Il s’agit d’un accessoire incontournable pour découper légumes, fruits, viandes ou poissons.

Aujourd’hui, elles ont su s’adapter et se renouveler. Pourtant, on a tendance à négliger le choix de cet accessoire qui se trouve si souvent au contact des aliments. En effet, la nature du matériau a toute son importance dans l’achat d’une planche à découper.

Si vous souhaitez choisir une planche à découper qui vous convienne, nous vous invitons à découvrir les points importants pour choisir votre planche à découper.

Comment choisir sa planche à découper ?

Les planches en plastique ont remplacé il y a quelques années celles en bois. (le bois étant alors considéré comme peu hygiénique). Puis, le plastique a été accusé des mêmes défauts, on a opté pour des planches en verre avec des vertus beaucoup plus hygiéniques. Cependant le verre n’est pas du tout adapté pour l’utilisation d’un bon couteau de cuisine.

La planche en bois : hygiénique ou pas ?

Le bois est par nature poreux, les bactéries peuvent donc pénétrer dans la matière puis stagner et entraîner l’apparition de moisissures. On entend même souvent que son utilisation est interdite dans les cuisines professionnelles. C’est faux, la réglementation concernant les matériaux au contact des denrées alimentaires est beaucoup plus compliquée, l’utilisation du bois est autorisée dans un cadre précis. 

En résumé, les bois durs sont suffisamment hygiéniques pour être utilisés en cuisine professionnelle.

Il existe aussi plusieurs études sérieuses, réalisées aux USA, qui ont démontré que le bois bénéficiait de propriétés antibactériennes naturelles. En quelques heures, grâce à sa porosité, le bois absorbe les bactéries qui disparaissent ou meurent progressivement.

Planche en hêtre, en olivier ou en bambou : quelles différences ?

La planche à découper en hêtre

C’est la planche la plus répandue grâce à son bon compromis entre dureté et confort. Elle est d’une dureté suffisante, robuste, suffisamment souple pour que vos couteaux n’accrochent pas à la planche et que leurs tranchants soient préservés.

La planche à découper en olivier

La planche en olivier est plus dure que celle en hêtre et résiste mieux à l’humidité. Par contre, lors de l’utilisation, vos couteaux accrocheront plus et leurs lames s’émousseront plus vite.

La planche à découper en Bambou

Depuis quelques années, on a pu remarquer un réel enthousiasme envers ce type de planche. Elle a en effet de nombreux avantages : son bois est très dur et résiste bien à l’humidité. Ce qui fait également son succès, c’est son aspect écologique. Il faut cependant se méfier des planches de mauvaise qualité qui peuvent contenir des colles industrielles dangereuses pour la santé humaine.

La planche à découper en plastique, adaptée à un usage professionnel ?

La planche en plastique est très utilisée dans les cuisines professionnelles, notamment collectives, mais elles font régulièrement l’objet de controverses entre autres au sujet de leur composition ou de la possible ingestion de particules de plastique. En général, ces planches à découper sont en Polyéthylène de haute densité qui a l’avantage d’être chimiquement inerte, et donc imputrescible. Elles sont également dotées d’une bonne robustesse aux produits de nettoyage et de désinfection

Cependant, il faut d’être attentif à la nature du plastique. Certains peuvent contenir du bisphénol A ou des Phtalates.

La planche à découper en verre : la plus hygiénique mais attention à la lame de vos couteaux !

Les planches en verre sont sans aucun doute les plus hygiéniques et les plus faciles à laver. Le verre est une matière non poreuse et neutre au contact des aliments. Mais elles ne sont absolument pas adaptées à la découpe ou au tranchage. Leur dureté usera rapidement et implacablement le tranchant de vos couteaux.

Quelques conseils d’utilisation

De manière générale, le bon réflexe est de nettoyer sa planche à découper immédiatement après chaque utilisation à l’eau très chaude, avec du produit détergent, une brosse ou un tampon abrasif, bien rincer et laissez sécher à l’air libre ou de bien la sécher avec un torchon propre.

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) recommande d’utiliser des planches à découper différentes suivant les aliments : une planche pour la viande, la volaille et les poissons crus, et une autre pour les produits cuits et les légumes propres afin d’éviter les contaminations croisées entre chaque aliments.

A chaque utilisation, la planche à découper est rayée, plus ou moins en profondeur. Dans ces rayures s’accumulent des micro-fragments d’aliments et des bactéries. La meilleure solution consiste donc à raboter régulièrement la planche à découper, mais si elle est trop rayée ou trop usée, il faut la remplacer surtout si elle est en plastique.