Les garanties du label LHL pour les clients des restaurants

Parce que l’hygiène est une préoccupation majeure lorsque l’on choisit un restaurant, le LHL a mis en place un nouveau label pour nous permettre de connaitre en un coup d’oeil le niveau d’hygiène d’un établissement.

Jean-Claude Daudy, directeur du laboratoire LHL, nous a reçu pour répondre à nos questions sur le sujet.

Qui est LHL ?

LHL, signifie Laboratoire d’Hygiène Lyonnais. Il s’agit d’un laboratoire de conseils et de prévention en hygiène.

Comment se garantir de la bonne hygiène d’un restaurant ?

Lorsque l’on se rend dans un établissement culinaire en tant que client, il est difficile de connaitre le niveau d’hygiène qui y est pratiqué.

Seul le nouveau label du LHL permet de garantir que la norme NF V01-015 est correctement respectée. En effet, pour obtenir ce label, l’établissement doit s’affranchir d’un audit minutieux de ses cuisines et méthodes de travail. Le label est alors délivré pour une durée d’un an.

Pour un client, c’est l’unique moyen de connaître le niveau d’hygiène d’un établissement.

Comment se déroule un audit d’hygiène et de sécurité alimentaire ?

Il s’agit d’une inspection de conformité. L’ensemble des éléments de production et de fonctionnement de l’établissement sont alors analysés.

Ils se classent en 11 catégories distinctes. Vérification de :

11 critères d’hygiènes

La conformité des locaux

La conformité des équipements

Le matériel de production`

La conservation

La gestion du matériel

L’approvisionnement

La traçabilité des produits

Le stockage

Le nettoyage et la désinfection

L’hygiène du personnel

La gestion des nuisibles

Où retrouve-t-on ce label ?

Vous pouvez reconnaitre les établissements garantis par ce label grâce à la présence du logo LHL
accolé à la porte ou la vitrine du restaurant.

Ce logo permet de certifier que le restaurant respecte les mesures d’hygiène imposées par la norme NF V01-015.

Que garantie un restaurant labellisé LHL ?

La labellisation garantie que l’établissement a été véritablement passé au peigne fin et contrôlé avec la plus grande minutie.

Ce n’est pas moins de 120 points de contrôle qui sont effectués avant de délivrer le label indiquant un niveau « satisfaisant », voire « très satisfaisant », des pratiques d’hygiène d’un restaurant.